Le Gouvernement du Grand-Duché de Luxembourg Ministère de la Justice
  Recherche
 x Recherche avancée
  Home | Nouveautés | FAQ | Liens | Vos réactions | Contact Aide | Index | A propos du site
     

> home > Actualités > Janvier 2020 > Sam Tanson réunit le «scientifique» et le «littéraire» à la Bibliothèque nationale du Luxembourg

Sam Tanson réunit le «scientifique» et le «littéraire» à la Bibliothèque nationale du Luxembourg

Vers le niveau supérieur

Sam Tanson, ministre de la Justice et ministre de la Culture, a convié les membres du personnel de ses deux ministères, ainsi que les représentants des institutions culturelles et de l'administration pénitentiaire à la Bibliothèque nationale du Luxembourg (BnL), pour la traditionnelle présentation des vœux du Nouvel An.

Après avoir félicité la directrice de la BnL, Monique Kieffer, du succès que remportent les nouveaux bâtiments de la bibliothèque, la ministre a saisi l’occasion pour adresser les équipes des deux ministères de son ressort et leur présenter ses vifs remerciements pour leur engagement en faveur de la mise en œuvre des priorités de l’accord de coalition en ce début de législature. Elle n’a pas manqué de souligner également l’excellent travail fourni par les multiples partenaires et collaborateurs externes présents, sans l’apport desquels tout travail ministériel se trouverait dès le départ compromis.

«En matière de politique culturelle, je me réjouis d’avoir rapidement pu mettre en œuvre des mesures, telles que le renforcement de la création artistique par le biais d’une augmentation des conventions ou la création d’une aide à la structuration pour compagnies de danse. Or, 2019 était avant tout l’année où j’ai pu entamer les grands travaux qui porteront leurs fruits dans les mois et années à venir», a souligné Sam Tanson.

En 2020 s’appliquera ainsi pour la première fois le taux de TVA super-réduit aux services prestés par des écrivains, compositeurs et artistes-interprètes; les travaux du comité de pilotage sur l’avant-projet de loi portant création d’un Conseil des arts (Arts Council) se concrétiseront; la consultation publique, lancée fin 2019 sur la loi relative aux mesures sociales pour artistes professionnels et intermittents du spectacle permettra d’aiguiser les cadres en place pour mieux répondre aux besoins du secteur; le dépôt du projet de loi relatif au patrimoine culturel constitue finalement un premier pas en direction d’une protection moderne de notre patrimoine au niveau national. Le 3 juillet 2020, l’heure sera au premier bilan intermédiaire dans le cadre des 3es Assises culturelles.

Au niveau du ministère de la Justice, plusieurs grands projets du programme de gouvernement sont entamés, mais, insiste la ministre de la Justice, «c’est la protection des personnes les plus vulnérables de notre société qui m’importe». La réforme de la loi sur la protection de la jeunesse va créer un cadre qui permettra aux mineurs de sortir d’une situation difficile et la loi sur la filiation sera modernisée et adaptée aux nouvelles situations familiales. La loi sur les faillites et celle sur l’arbitrage seront également ajustées afin de mieux répondre à la situation actuelle. Au niveau de l’administration pénitentiaire, il s’agira de continuer la mise en œuvre de loi de 2018 afin de répondre aux besoins en la matière.

Haut de page

Copyright © Ministère de la Justice   Aspects légaux | Contact